stage de jazz
Accueil - Stages 2017 - Concerts 2017 - Asso - Contacts -
Mystic Project - Greg Sallet Quintet - Possible(s) Quartet - BULOO - Moop -

Mystic Project

Jeudi 13 juillet 2017, à MÂCON - 20h30

Créé depuis 2014 par Baptiste POULIN (sax), le Mystic Project est tourné vers une musique énergique inspirée de compositeurs modernes tel que Joshua Redman, Soweto Kinch ou encore Donny McCaslin. Il est accompagné par des musiciens lyonnais talentueux dévoués à faire vivre le groove à travers des compositions personnelles.

Mystic_Project

Baptiste POULIN (sax alto),
Romain NASSINI (claviers),
Cyril Billot (Basse),
Kévin Borqué (batterie)

Greg Sallet Quintet

Vendredi 14 juillet 2017, Place Général de Gaulle à TOURNUS - 20h30

Site web

Conduit par ses rencontres et expériences musicales qui l’ont dernièrement mené au Banff Jazz Workshop 2013 (direction Vijay Iyer), le saxophoniste Gregory SALLET, compose un répertoire original basé en majorité sur le ressenti de la pulsation et le placement du discours musical dans un espace contraint rythmiquement.

Gregory_Sallet_Quintet

Grégory Sallet : saxophones et compositions
Paco Andreo : trombone à pistons
Romain Baret : guitare
Michel Molines : contrebasse
Guillaume Bertrand : batterie

Possible(s) Quartet

Vendredi 28 juillet 2017, Cour du Château à PONT-DE-VEYLE - 20h30

site internet

Quatre souffleurs qui partent à la découverte du chant des possibles.
Quatre conteurs qui racontent et improvisent des histoires précieusement éphémères.
Quatre explorateurs d'horizons musicaux aux frontières indéfinies, pour un carnet de voyage imaginaire et sonore.
Une fanfare poétique et chambriste qui se fait tour à tour joyeuse et désordonnée, intimiste et mélancolique, explosive et électrisante, sans pour autant perdre la cohésion d'un son acoustique et singulier.

Fondé en 2012, à l'initiative de Rémi Gaudillat, le quartet sort en 2013 un premier enregistrement : Le Chant des Possibles. Cet enregistrement obtient plusieurs distinctions parmi la presse écrite et internet : ELU Citizen Jazz, Découverte Jazz News, OUI Culture Jazz. En 2014, il est en résidence dans le cadre du Rhino Jazz Festival, puis travaille en 2015 avec le Festival A Vaulx Jazz (Créations Jeune Public, travail avec le conservatoire de Vaulx-en-Velin...). Le deuxième enregistrement, Orchestique, sort en janvier 2016. Le quartet a été en résidence Jeune Public au D'Jazz Nevers Festival en novembre 2015 puis à la MJC de Fontaines-St-Martin (Concerts, Créations, Masterclass) en 2016. En 2017, outre Derrière la buée, nouveau répertoire inspiré par des poèmes de Paul Eluard avec Antoine Mermet en invité, le Possible(s) Quartet est en résidence à l'école de musique de Vénissieux et prépare deux autres créations : une commande du Rhino Jazz Festival autour de la musique de David Bowie et Planètes, à l'invitation de l'ensemble Odyssée et Cie. Convaincu de la nécessité de défendre une musique artisanale et originale, d'aller à la rencontre des gens, d'investir les lieux, de provoquer l'échange et le plaisir du vivre ensemble, d'imaginer la confrontation, la discussion, la surprise, le Possible(s) quartet s'investit également de manière très forte dans le domaine de l'action culturelle et des interventions artistiques en milieu scolaire, en conservatoires, en crèches. Chaque moment musical devient ainsi une « aventure », surprenant, inattendu, prétexte magnifique aux rencontres : avec des publics - si divers, toujours curieux, jamais indifférents -, des programmateurs et des acteurs de terrain - relais précieux, passionnés et engagés -, sans oublier celles possibles et souhaitées avec d'autres musiciens et artistes (danse, théâtre, littérature...). Une invitation à la découverte d'un univers musical faisant appel autant à l'imaginaire et au voyage intime qu'à une certaine ouverture sur le monde. Le désir prégnant d'inventer à chaque rencontre de nouvelles formes, de nouvelles rencontres, de nouvelles histoires.

Possible_quartet

Rémi Gaudillat : trompette, bugle
Fred Roudet : trompette, bugle
Loïc Bachevillier : trombone
Laurent Vichard : clarinettes

Le BULOO

Dimanche 30 juillet 2017, Base de loisir à CORMORANCHE SUR SAONE - 18h

Notre page Facebook

Le Bigband Unique, Libre, Oblique et Obstiné de Jazz en Herbe !

Après avoir participé aux stages de la colonie musicale Jazz en Herbe qui ont lieu chaque été en Saône-et-Loire (71), les petits musiciens devenus grands ont la possibilité d’intégrer un big band pour continuer l’aventure. Jazz, funk, latino... les influences sont nombreuses, menées par un ensemble de percussions, de cuivres, de bois, de cordes et de claviers !

Cette idée a longtemps trotté dans la tête de Robin Limoge, plusieurs années avant la création d’un orchestre permanent.
Il permet aux jeunes musiciens qui finissent leurs stages de se retrouver pour faire de la musique. Chacun peut continuer à se perfectionner tout en se faisant plaisir.
Les concerts font connaître l’association et font naître chaque année de nouvelles vocations.

• Le BULOO est devenu la vitrine de l’association.
En rentrant dans l’orchestre, le jeune stagiaire devient un membre actif et certains s’engagent comme bénévoles et permettent à l’association de perdurer. D’autres deviennent des professionnels.

• Le BULOO sert de champ d’expérimentation.
Sa qualité repose sur le travail régulier et l’amitié qui se tisse au cours des ans entre tous ces jeunes qui grandissent ensemble autour de leur passion.

Le BULOO

Moop

Mardi 1er août 2017, Parvis de la maison de l'eau à PONT DE VAUX - 20h30

Pour écouter

Issu de l’union imaginaire entre Naked City de John Zorn et DPZ de Thomas de Pourquery, le Moop est un drôle d’animal. Mélangeant la lourdeur du métal aux improvisations du jazz contemporain, MOOP joue une musique singulière, puissante, pleine de ruptures mais aussi contemplative et poétique.


Il frappe et beugle un « brutal jazz » hybride à la rythmique complexe. La présence musclée de deux sax baryton appuie les égarements lucides d’une guitare qui n’est pas sans rappeler les obsessions d’un Fripp.
Inspiration métallique, souffles rauques et gémissants sont les générateurs de l’énergie qui anime ces musiciens. Et à eux quatre, ils insufflent la vie à un être qui prend forme, comme venu des confins des temps, paléolithique et cyborg à la fois, mais bien présent dans l’instantané de l’improvisation.
Les quatre musiciens venant d’horizons musicaux variés, se retrouvent au sein de MOOP avec le plaisir de diffuser cette musique atypique et exigeante.

William Brandy : saxophone baryton
Maxime Roger : saxophone baryton
Julien Coupet : guitare électrique
Erwin Toul : batterie

Moop_groupe